I) Les origines

Les marques numériques les plus anciennes datent des premières civilisations du Paléolithique 30000 ans environ avant JC. En Europe centrale, on a retrouvé un os de loup marqué de 55 traits partagés en deux séries, disposées en groupes de 5 traits. Ces baguettes primitives à encoche étaient remises à un messager qui devait énumérer au destinataire le type d'objets ou de personnes inscrit sur le bâton.

Chez les anciens hindous, on distinguait un et plusieurs en observant son entourage. La Lune et la Terre reprèsentèrent longtemps le chiffre 1, les ailes d'un oiseau 2, les feuilles d'un trèfle 3, les pattes d'un  chien 4 ou le doigts d'une main 5. L'utilisation des dix doigts, parfois des dix orteils, devint un système dominant. L'homme utilisait donc les os et le bois pour compter mais aussi son propre corps.

Lors de la dernière partie de la préhistoire,l'homme se sédentarise. Il vit en communauté dans des villages et commence à se tourner vers l'élevage et l'agriculture. Il découvre les premiers métaux. Cette phase de la préhistoire s'arrêtera avec l'invention de l'écriture vers 3000 ans avant notre ère.Les hommes commencent à disposer de quelques richesses et ont besoin de nombres pour compter.

Les numérotations figurées font alors leur apparition. Des marques sur un support ou des objets représentent des nombres. Les "calculi" apparaissent en Mésopotamie vers -5000. Chaque caillou vaut 1 par exemple. On a retrouvé en Mésopotamie chez les Sumériens des objets, les "calculi" (caillou en latin) dès la moitié du quatriéme millénaire avant JC.

Ces dispositifs matériels sont tout de même impuissants à garder trace du passé car les cailloux sont placés dans la boule d'argile et quand on voulait vérifier un nombre, on cassait cette boule. Donc,les hommes ont commencé à écrire sur ces boules d'argile pour garder une trace.

L'existence matérielle des nombres est donc remplacée par des signes et des dessins.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site