VIII) De l'Inde à nos jours

 Moins d'un siècle après la mort du prophète Mahommet en 632, les Arabes s'étendent de l'Inde à l'Espagne en passant par l'Afrique du Nord. Bagdad est à cette époque un riche pôle scientifique mais les Arabes ne possèdent pas de systèmes de numération performant. C'est ainsi qu'ils emprunteront celui des Indes. Les chiffres indiens connaissent une double évolution:

- une transcription orientale "hindi" pratiquée dès le XIIe siècle au Proche et Moyen Orient

- une transcription occidentale "ghubar" utilisée dans les pays du Maghreb, qui en passant par l'Espagne musulmane arrivera jusqu'à nous.

 

Nous attribuons ainsi la création de nos chiffres actuels aux mathématiciens arabes, or c'est une erreur. Les Indiens connaissaient et utilisaient bien avant notre système décimal. Ce n'est qu'à la suite de conquêtes militaires en Asie que les mathématiciens découvriront et utiliseront ce système. De même l'idée reçue attribuant la paternité du zéro aux Arabes est fausse, comme nous l'avons vu, le zéro était déjà présent dans la numération indienne.

Voici pour conclure l'évolution des chiffres indiens jusque nos chiffres actuels:

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×